menu

Accueil > Non classé > Retraite : Recul de l’âge de départ effectif de 1 an et 4 mois entre 2010 et 2016

Retraite : Recul de l’âge de départ effectif de 1 an et 4 mois entre 2010 et 2016

Retraite 15 février 2018

6 ans après l’adoption de la réforme 2010 des retraites conduisant au report de l’âge légal de départ à la retraite de 60  à 62 ans et l’âge du taux plein de 65 à 67 ans, l’âge moyen de départ à la retraite s’élève à 61 ans et 10 mois pour les personnes résidant en France, soit une hausse de 1 an et 4 mois. Entre 2012 et 2016, le taux de retraités âgés 61 ans s’est contracté de 39 points, passant de 73 %  à 34 %. La DARES relève par ailleurs, qu’en 2016, le taux de retraités à 65 ans est également en recul. Il baisse de 3 points sur un an. Cette baisse tiendrait à l’augmentation de l’âge d’annulation de la décote prévue elle aussi par la réforme de 2010.

Cette tendance devrait être confortée dans les prochaines années, notamment en raison de l’adoption le 30 octobre 2015, au niveau des complémentaires retraite de l’accord national interprofessionnel destiné à assurer la  pérennité de la retraite complémentaire. Ce dernier prévoit l’introduction, à partir de 2019, d’un  mécanisme d bonus-malus pour inciter les salariés à travailler un an de plus une fois qu’ils ont rempli les deux conditions nécessaires pour partir avec une retraite à taux plein : âge légal et durée de cotisation. Il est prévu que ce dispositif s’applique pendant 3 ans.
La hausse constatées entre 2010 et 2016 fait suite à une période durant laquelle l’âge de départ à la retraite avait contraire diminué.  En effet, entre 2004 et 2010, en raison de l’introduction du dispositif de carrière longue permettant des départ anticipés l’âge de départ à la retraite avait reculé de 2 mois. L’autre facteur évoqué par la DARES est a participation accrue des femmes au marché du travail qui a permi une progression du nombre de départ au taux plein et permis, par ricochet, à de nombreuses femmes de partir plus tôt à la retraite que par le passé.

Consulter l’étude complète de la DARES

Partagez cet article

Suivez le cercle

recevez notre newsletter

le cercle en réseau

contact@cercledelepargne.com